LIVING SOCIAL

dimanche 19 août 2018




Yo la mif! Je profite du calme que m'offre ce weekend en dehors de Paris pour vous écrire un vrai article, quand je dis vrai, c'est que je vais écrire plus que d'habitude haha. L'air frais de la campagne, les beaux paysages, m'ont inspiré à écrire sur un sujet qui me tient à coeur et qui fait pleinement partie de nos vies : LES RÉSEAUX SOCIAUX et plus précisément Instagram.


Instagram, ce réseau qui est un peu apparu par magie du jour au lendemain. Je me souviens il y a 6 ans quand je postais des choses vraiment "random" et où 30 likes sur une photo étaient pour moi quelque chose d'exceptionnel. On a peu à peu abandonné Facebook pour se concentrer essentiellement à ce réseau assez simple, poster un photo, liker, commenter, rien de bien compliqué la dedans.

Et puis comme toute chose qui marche et qui a un impact, ça a commencé à avoir une portée commerciale. Je ne vais pas me plaindre, je trouve ça génial, ça a permit d'ouvrir des voies, créer des métiers, connecter les gens, entreprendre. Rien de mieux!

Mais aujourd'hui plus je prends du recul et plus je remarque les dérives qu'a pu créer ce simple réseau social qui devient au final de plus en plus complexe dans son utilisation et qui nous en demande toujours plus (algorithme...).

On est aujourd'hui en 2018, 2018 c'est tout de même dingue. Et on est dans une génération où l'on croit que la crédibilité se conçoit au nombre de k sur une application où l'on poste des photos. Je pense que si on nous avait dit ça il y a 15 ans tout le monde aurait trouvé cela absurde, pourtant c'est actuellement ce qui se passe. Et si cette application disparaissait?

On est en 2018 et il y a encore des gens qui achètent des followers car ils pensent que c'est en ayant un grand following qu'ils vont "être quelqu'un", "être vus", "être apprécié". Ça me désole car d'une part, on le voit (oui les followers chinois, russes, arabes en quantité astronomique bah ça se voit) et d'autre part c'est ridicule.

Le nouvel algorithme est chiant, il fait que l'on perds des followers, qu'on a du mal à en gagner, qu'on stagne... Et même parfois on a juste l'impression qu'on n'avance pas, que les gens ne réagissent pas au contenu que l'on créé. On voit les autres avancer et on se questionne sur ce qu'on fait, si c'est bien ou non... Mais ces choses là doivent motiver à faire encore mieux et non à tricher. INSTAGRAM, LES LIKES, LES FOLLOWERS NE DEFINISSENT PAS QUI VOUS ETES. C'est quelque chose pourtant de si simple, de si cohérent et pourtant une simple baisse d'engagement peut en faire paniquer plus d'un, voir pire démoraliser... C'est dommage.

Bien sûr beaucoup font d'Instagram leurs métiers aujourd'hui et dépendent de cela pour vivre, mais tricher c'est juste bas et montre à quel point Instagram et la recherche de validation de ce qu'on fait par des likes poussent les gens à ne plus se respecter eux-même ni le travail des autres au final.

Qui blâmer? Les gens ou le système?

Et puis je pense aussi aux gens qui sont sur instagram juste pour le plaisir, sans aucune pensée commerciale. Qui voient tous les posts sponsorisés, les bloggeurs et bloggeuses et leurs vies qui paraissent parfaites, leurs voyages, leurs cadeaux...

Ça me désole les insécurités que peuvent créer les réseaux et je suis tellement triste que certains ont l'impression que ce réseau détermine la valeur qu'ils ont dans la société, ou que leurs taux de réussite se définit par un chiffre sur un écran (autre que le compte en banque haha). On voit de plus en plus de personnes déprimées à cause des réseaux, ce n'est pas normal. On voit des corps parfaits, des vacances de rêves, des fringues, des cadeaux, on a l'impression qu'ils vivent au final une bien meilleure vie que la nôtre, une vie loin de la réalité.
Ça créer de la jalousie, de l'angoisse, de l'anxiété, du stress... Instagram a été, est et sera toujours avant tout une simple plateforme de partage de photos où l'on montre CE QUE L'ON VEUT MONTRER. Et en général on montre le MEILLEUR.

Ne vous comparez pas à ce que vous voyez sur les réseaux. Ne vous comparez pas aux autres, avancez à votre rythme. En aucun cas des gens que vous ne connaissez pas doivent vous faire douter de vous même, de ce que vous êtes, de votre corps, de ce que vous voulez faire dans la vie et de la manière dont vous avancez dans celle-ci.
Vous n'êtes pas obligés d'avoir une voie toute tracée à 20 ans, même à 25. Personne n'est pareil. On ne montre que des photos et non tout ce qu'il y a derrière.

Tout ce qu'il y a derrière...

J'ai du mal à monter tout ce qu'il y a derrière notamment mon travail. Tout simplement car tout ce que je fais sur instagram n'a pratiquement jamais impacté qui je suis dans la vie, les études, la personne que je suis au travail etc... Aujourd'hui que j'ai 5 followers ou 30K ça ne changerai ABSOLUMENT rien. J'ai travaillé, j'ai eu des moments de doute, j'ai du prouver, recommencer, j'ai pleuré, bref toutes les phases par lesquelles tout le monde passe. Et tout cela derrière un "beau" feed instagram. Et ça me permettra toujours de garder les pieds sur terre.

Vous savez pour moi je ne suis pas "quelqu'un" par-ce j'ai des followers sur application, je ne suis pas mes photos, je ne suis pas 30k, je ne suis pas ma bio. J'éteins l'appli et qui je suis? Aude-Julie, une fille, une soeur, une tante, une cousine, une amie, une amoureuse, une styliste. Mes plus beaux exploits se trouvent en dehors de l'écran.

Je ne vais pas mentir, ça me prends toujours moins de temps et même de sueur haha pour faire une photo que je vais poster sur mon feed que mon travail même. Ça me prends beaucoup plus de temps pour créer, réfléchir  à une collection, des modèles, faire de fiches techniques, voyager, travailler dans une usine, suivre des délais... Bref. On voit qu'Instagram est plus "rentable" au final, plus facile. Oui c'est PLUS FACILE. Mais ce n'est pas pour autant que ce n'est pas un métier respectable comme les autres.

Quand j'avais commencé mes études de mode en aucun cas je ne pensais à Instagram, aux réseaux etc. J'ai pensé à moi, à qui je suis et qui je voulais être et cela m'a permit de trouver ma voie. Je pense qu'aujourd'hui les gens attendent trop qu'Instagram leurs trouve et leurs ouvre la voie. Sans forcément savoir qui ils sont vraiment.
Alors j'encourage toujours à se lancer, pour les bonnes raisons, à partager son univers, mais ne jamais oublier qui vous êtes en dehors et surtout qui vous serez sans?

Demain je supprime instagram, que me restera-t-il? TOUT. Mais pas dans le cas contraire.


AJ





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire